© Laure Thiébault

Adeline NazarenkoDirectrice de la Mission pour l'expertise scientifique

Ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de lettres modernes et docteure en informatique, Adeline Nazarenko rejoint, en 1996, le Laboratoire d’informatique de Paris Nord (LIPN) comme maître de conférences en informatique. Spécialiste du traitement automatique des langues, ses recherches portent sur l’analyse sémantique des textes et les méthodes d’accès à l’information. Responsable d’une équipe de recherche et directrice du département d’informatique de l’université Sorbonne Paris Nord dont elle est professeure depuis 2005, elle a participé à divers projets européens et encadré une vingtaine de doctorants. Toujours investie dans le dialogue interdisciplinaire, elle a pris une part active dans la création et le lancement du LabEx « Fondements empiriques de la linguistique » dont elle est codirectrice depuis 2011. En 2014, elle a rejoint l’équipe de direction de l’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions du CNRS, d’abord comme chargée de mission puis comme directrice adjointe scientifique de 2016 à 2021. À partir de septembre 2021, elle a travaillé à la préfiguration de la mission pour l’expertise scientifique du CNRS dont elle est nommée directrice en décembre 2021.

Missions de la MPES

Avec la mission pour l'expertise scientifique (MPES), le CNRS entend répondre aux demandes d’organismes et d'institutions généralement publics souhaitant disposer des données récentes issues de la recherche. La MPES définit et met en œuvre la stratégie d’expertise scientifique institutionnelle de l’établissement en s’appuyant sur la charte de l’expertise du CNRS. Elle centralise les demandes d’expertises institutionnelles et pilote l’élaboration des réponses qui leur sont apportées. Dans ce cadre, elle organise et coordonne le travail d’expertise, aux plans scientifiques et organisationnels. Elle assure la communication autour de ses activités. La MPES a ainsi pour objectifs le partage de connaissances et l’apport d’un éclairage scientifique indépendant sur des questions précises dans une optique d’appui à la décision publique.