@ Stéphane Eloy

Anna PoujeauChercheuse en anthropologie politique et religieuse

CNRS bronze medal

Les recherches d'Anna Poujeau traitent de la parole poétique funéraire des chrétiens de Syrie, à la fois sous l'angle de l'ethnographie de la parole et de l'anthropologie des passions politiques. Après une thèse en ethnologie à l’université Paris-Nanterre, soutenue en 2008, elle effectue un post doctorat au laboratoire d’Anthropologie sociale et culturelle de l'université de Liège (Belgique). Durant cette période, Anna Poujeau mène plusieurs enquêtes de terrains auprès de communautés chrétiennes de Syrie. Au sein de la fondation Thiers, dont elle est pensionnaire de 2010 à 2013, la chercheuse approfondit ses travaux sur la poésie orale associée aux funérailles de cette minorité. Recrutée comme chargée de recherche au Centre d’études en sciences sociales du religieux en 2014, Anna Poujeau publie cette même année Des monastères en partage. Sainteté et pouvoir chez les chrétiens de Syrie. Au-delà de l'étude de la multi-confessionnalité du christianisme, l'ouvrage offre un regard pertinent sur la société syrienne dans son ensemble. S'inscrivant dans un contexte de violences interconfessionnelles, les recherches récentes de l'anthropologue interrogent la manière dont les prises de parole féminines infléchissent les modalités du jeu social.

Chargée de recherche CNRS