Infrastructure de recherche en résonance magnétique nucléaire à très hauts champs

CNRS collective cristal medal
De gauche à droite : Nicolas Birlirakis, Ludovic Brutinot, François-Xavier Cantrelle, Adrien Favier, Pierre Florian, David Gajan, Axelle Grélard, Nelly Morellet, Julien Trébosc

Lauréats :

  • Nicolas Birlirakis, responsable opérationnel de la plateforme Résonance magnétique nucléaire, très Hauts champs (RMN THC) Paris, Institut de chimie - Délégation Paris-Centre
  • Ludovic Brutinot, responsable administration et pilotage, Institut de chimie - Délégation Centre-Limousin-Poitou-Charentes
  • François-Xavier Cantrelle, responsable opérationnel de la plateforme RMN THC Lille, Institut de chimie - Délégation Hauts-de-France
  • Adrien Favier, responsable opérationnel de la plateforme RMN THC Grenoble, Institut de chimie - Délégation  Alpes
  • Pierre Florian, responsable opérationnel de la plateforme RMN THC Orléans, Institut de chimie - Délégation Centre-Limousin-Poitou-Charentes
  • David Gajan, responsable opérationnel de la plateforme RMN THC Lyon, Institut de chimie - Délégation Rhône-Auvergne
  • Axelle Grélard, responsable opérationnelle de la plateforme RMN THC Bordeaux, Institut de chimie - Délégation Aquitaine
  • Nelly Morellet, responsable opérationnelle de la plateforme RMN THC Gif-sur-Yvette, Institut de chimie - Délégation Ile-de-France Gif-sur-Yvette
  • Julien Trébosc, responsable opérationnel de la plateforme RMN THC Lille, Institut de chimie - Délégation Hauts-de-France

Responsable d’une structure unique en Europe, l’équipe Infrastructure de recherche en résonance magnétique nucléaire à très hauts champs fait vivre et évoluer cette plateforme expérimentale au meilleur niveau et contribue au rayonnement de l’excellence scientifique française en spectroscopie RMN.

Depuis la gestion de l’accès à ses instruments, jusqu’à son support technique et scientifique, l’équipe des responsables opérationnels de l’Infrastructure de recherche de résonance magnétique nucléaire à très hauts champs fédère et dynamise la communauté des utilisateurs de la spectroscopie en résonance magnétique nucléaire (RMN) grâce à une expertise reconnue nationalement et internationalement. Avec une structure organisée autour de sept sites répartis sur tout le territoire français, l’action de cette équipe a permis une gestion et un maintien au meilleur niveau instrumental d’un parc de spectromètres RMN de très hauts champs (11 instruments de 750 MHz à 1000 MHz) depuis presque 10 ans. Leur ambition : accompagner la RMN française à la pointe de la recherche et l’ouvrir à l’ensemble de la communauté scientifique. Complémentaires dans leurs savoir-faire techniques et méthodologiques, les membres de l’équipe couvrent un large domaine d’applications en biologie, chimie, physique, sciences des matériaux ou géosciences. Les partages des savoir-faire et expériences lors de rencontres régulières entre responsables opérationnels permettent une amélioration constante du fonctionnement d’ensemble de l’infrastructure et une réponse adaptée, collective et rapide à l’ensemble des projets soumis sur la plateforme. L’équipe joue également un rôle clé dans les actions de formations scientifiques à l’échelle nationale et contribue à l’apprentissage de techniques parmi les plus avancées de la spectroscopie RMN pour une jeune génération de scientifiques, tous domaines confondus.