Actuation collective d’un réseau élastique de « mini robots »

Physique

La physique des mouvements collectifs est un domaine très étudié depuis une trentaine d’année. Jusqu’à présent les scientifiques se sont concentrés sur l’étude des mouvements « fluides », comme ceux des nuées d’oiseaux, ou des bancs de poissons. A l’aide d’un dispositif expérimental ingénieux, des chercheurs du laboratoire Gulliver (ESPCI Paris PSL / CNRS) ont révélé la possibilité de mouvements collectifs dans des structures solides élastiques. Leurs travaux mettent en lumière le mécanisme et les paramètres qui contrôlent ces mouvements dits « d’actuation collective ». Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Physics.

Bibliographie

P. Baconnier, D. Shohat, C. Hernández López, C. Coulais, V. Démery, G Düring, O. Dauchot,
Selective and Collective Actuation in Active Solids, Nature Physics (2022)
DOI: 10.1038/s41567-022-01704-x
https://www.nature.com/articles/s41567-022-01704-x
A lire également, le News and Views dans Nature Physics:
https://www.nature.com/articles/s41567-022-01735-4

Contact

Olivier Dauchot
Chercheur CNRS au laboratoire Gulliver
Paul Baconnier
Doctorant au laboratoire Gulliver
CNRS - Bureau de Presse