©Robin COURS

Florent HoudellierIngénieur de recherche en microscopie électronique en transmission

Médaille de cristal du CNRS

Physicien au Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales1, spécialisé en développements méthodologiques et instrumentaux en microscopie électronique en transmission (MET).

" J’ai suivi un parcours professionnel guidé par une succession de coups de cœur. Lors de mes études, le premier fut pour le MET, un instrument aux frontières du fondamental et de l’applicatif. Au CNRS, je travaille sur de nouvelles méthodes de mesure des propriétés de la matière que j’ai optimisées en modifiant l’instrument. En 2009, j'ai récupéré mon premier MET Hitachi : deuxième coup de cœur ! Il m’a permis d’approfondir ma connaissance technique sur les sources d’électrons. Une collaboration avec les ingénieurs d’Hitachi s’est alors amorcée et elle dure depuis onze ans avec de riches échanges techniques et culturels. La découverte du Japon et des méthodes de travail des Japonais est mon dernier coup de cœur. Mais, solide, mon cœur est à l’affût du prochain ! "

CV

  • 2006 : Thèse au CEMES et Prix Favard de la Société française des microscopies
  • 2007 : Entrée au CNRS, responsable du service MET du CEMES
  • 2009 : Récupération du premier HF2000 : virage vers l’instrumentation
  • 2018-2022 : Directeur du laboratoire commun HC-IUMi entre la société Hitachi High technologies et le CNRS
  • 2019 : Prix Ernst Ruska de la Société allemande des microscopies