©F.Rhodes CEA

Valérie Masson-DelmotteChercheuse en climatologie

Médaille d’argent du CNRS

Climatologue au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement1, spécialisée dans l’étude des variations climatiques passées, la compréhension du cycle de l’eau et l’évaluation des modèles de climat.

"L’objet de mes recherches est de quantifier les variations climatiques passées, en comprendre les mécanismes et utiliser ces informations pour évaluer les modèles de climat et la confiance dans les projections d’évolutions futures. J’ai notamment participé à deux programmes internationaux qui ont permis de caractériser la variabilité du climat du Groenland au cours des 130 000 dernières années. Nous avons ainsi caractérisé les mécanismes d’amplification polaire et la contribution de la calotte du Groenland au haut niveau marin de la dernière période interglaciaire, en réponse aux variations de l’orbite de la Terre. Beaucoup de questions restent ouvertes pour comprendre l’ensemble des variations climatiques passées, en particulier les changements abrupts et leurs implications pour l’évolution future du climat."

  • 1. Université Versailles Saint-Quentin/CNRS/CEA

CV

  • 1996 : Doctorat en physique des fluides et des transferts de l’École centrale de Paris ; Recrutement au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives
  • 2013 : Prix Irène Joliot Curie, catégorie femme scientifique
  • 2015 : Prix Martha T. Muse pour la science autour de l’Antarctique et Prix Jean Perrin de popularisation scientifique
  • 2015 : Élue co-présidente du groupe de travail « bases physiques du changement climatique » du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
  • 2018 : Publication du rapport spécial du GIEC sur 1,5°C de réchauffement planétaire