Des hormones impliquées dans la formation de l’axe vertébral : quelles retombées pour l’étude de la scoliose ?

Biologie
Santé

La formation de l’axe vertébral met en jeu des mécanismes complexes et encore mal connus. Des travaux récents réalisés chez le poisson-zèbre ont révélé l’implication d’hormones dans ce processus. Une nouvelle étude menée par le Muséum national d’Histoire naturelle et le CNRS sur le Xénope, un crapaud d’origine africaine, montre que le rôle de ces hormones existait vraisemblablement déjà chez l’ancêtre commun de tous les vertébrés à squelette osseux. Ces résultats, publiés dans la revue Open Biology, pourraient permettre de mieux comprendre les origines de la scoliose.

Contact

CNRS - Bureau de Presse
Bureau de presse MNHN