CNRS La lettre innovation

Partenariats, création d'entreprises, brevets, licences, événement... Retrouvez tous les mois les dernières actualités de la valorisation et de l'innovation au CNRS.

Événements

La recherche du CNRS en parfumerie-cosmétique aux 48H Cosmeto

Le CNRS y présentait notamment le Groupement de recherche Cosm'actifs (plus de 50 laboratoires), la filière parfumerie-cosmétique de la Direction des relations avec les entreprises du CNRS, à l'écoute des industriels du secteur, et des formations spécialisées répondant aux besoins de la filière.

illustration

La filière parfumerie-cosmétique était réunie les 13 et 14 octobre au Carrousel du Louvre (Paris), à l'occasion des 48H Cosmeto. Un seul lieu pour deux événements simultanés : le salon Cosmetic 360 qui accueillait cette année 220 exposants, dont un tiers d'étrangers, et le sommet de la filière française parfumerie-cosmétique.

L'occasion pour le CNRS, partenaire de l'événement, de présenter la forte implication de ses laboratoires dans de nombreux domaines essentiels pour l'industrie des parfums et des cosmétiques : la chimie et la biologie mais aussi la robotique, le numérique, l'intelligence artificielle, les nouveaux matériaux pour des emballages respectueux de l'environnement, et de projets en sciences humaines et sociales interrogeant les pratiques et usages sociaux de la beauté.

Présent sur le stand du CNRS, le Groupement de recherche (GdR) CNRS Cosm’actifs, qui fédère plus de 50 laboratoires, est structuré autour de quatre axes : sourcing (bioactifs/ingrédients), formulation et vectorisation, cibles et modèles biologiques, innocuité et conservation. Deux autres GdR sont principalement concernés par la recherche en parfumerie-cosmétique : le GdR O3 (odorant, odeur, olfaction) et le GdR Tact (sur le toucher).

Par ailleurs, un laboratoire du CNRS a été distingué par les Cosmetic Victories 2021. Roberto Vargiolu, chercheur, et Hassan Zahouani, professeur, tous deux chercheurs au Laboratoire de tribologie et dynamique des systèmes1, ont reçu le coup de cœur du jury pour le projet Touchy finger, un dispositif innovant de doigt humain augmenté et connecté, servant à évaluer la douceur de la peau et des cheveux.

Le CNRS participait également au sommet annuel de la filière parfumerie-cosmétique, qui a rassemblé 200 décideurs et une vingtaine d’associations professionnelles à travers la France, pour des échanges portant sur le fabriqué en France, les enjeux de l’innovation partagée, la décarbonation, l’international, et l’évolution des compétences.

De son côté, le CNRS a déjà entrepris de se structurer pour mieux répondre aux enjeux de la filière. Ainsi, dans le cadre de la stratégie de filières industrielles mise en place par sa Direction des relations avec les entreprises, le CNRS coconstruit avec les acteurs du secteur des feuilles de route communes de recherche, afin de définir des projets scientifiques et d'établir des coopérations avec les industriels.

Ces collaborations peuvent se pérenniser à travers la création d'un laboratoire commun , comme par exemple avec L'Oréal, à Bordeaux, ou avec les Laboratoires Pierre Fabre, à Banyuls sur mer. La filière parfumerie-cosmétique du CNRS est pilotée par un binôme : Marie Côte, responsable de la coopération industrielle, et Richard Daniellou2, référent scientifique et chargé de mission en cosmétiques, à l’Institut de chimie du CNRS. « Notre principale mission est d'accélérer le transfert de la recherche de pointe de nos laboratoires pour nourrir l’innovation permanente de l’industrie cosmétique », indique Richard Daniellou.

Pour mieux faire connaître les compétences des laboratoires, et développer les coopérations entre les recherches publiques et privées, le CNRS et le pôle de compétitivité Cosmetic Valley ont lancé le Cosmetic'Recherche Tour, l’un des engagements pris lors des États généraux de la filière l’an passé, véritable tour de France des laboratoires publics travaillant sur des thématiques intéressant la filière. Les premières rencontres ont été organisées à Poitiers le 2 septembre 2021. Une dizaine de rendez-vous seront organisés jusqu'en 2023.

Enfin, CNRS Formation Entreprises, l'organisme de formation continue du CNRS, propose dans son catalogue 2022 de nombreuses thématiques en lien avec la filière Parfumerie-cosmétique : Biologie cellulaire de la peau : applications cosmétiques et pharmaceutiques, Extraction et analyse de bio-actifs des plantes, Technologies microfluidiques : principes et applications, etc. Comme pour d'autres filières industrielles, l'objectif est de croiser les connaissances disponibles au sein des laboratoires avec les enjeux de recherches des entreprises.

 

1 CNRS/École Centrale de Lyon

2 Richard Daniellou est professeur de classe exceptionnelle et directeur de la nouvelle chaire en Cosmétologie mise en place par AgroParisTech et Orléans Métropole

 

 

Contact :

Marie Côte / Responsable de la coopération industrielle de la filière parfumerie-cosmétique du CNRS / marie.cote@cnrs.fr